Eléonore, 28 ans, trisomique et indépendante, veut changer le regard des autres

Vivre ensemble Trisomie 

Quel regard pouvons-nous avoir sur une personne trisomique ? Quels peuvent être leurs projets d'avenir ? Peut-on espérer pour eux une vie indépendante ? Voici l'histoire et le témoignage émouvant d’Éléonore. Ne loupez pas la vidéo :)

Article de Le Parisien

A sa naissance, Eléonore Laloux a été décrite à ses parents par l'obstétricien comme une "aberration chromosomique", n'ayant que quelques semaines à vivre. Aujourd'hui âgée de 28 ans, elle travaille, habite seule et combat la stigmatisation des trisomiques.

A l'occasion de la Journée mondiale de la Trisomie 21, vendredi, la jeune porte-parole du collectif "Les amis d'Eléonore" publie "Triso et alors!", co-écrit avec le journaliste Yann Barte. Elle y raconte sa vie avec "un chromosome en plus".

Principale cause génétique de déficit mental, la trisomie 21 concerne 65.000 personnes en France et quelque 60 millions dans le monde. 

Les parents d'Eléonore se sont toujours battus pour qu'elle soit scolarisée en milieu ordinaire, et non dans des établissements pour handicapés.

Elle se souvient des moqueries dans la cour de récréation, quand elle était en classe spécialisée au collège. "On me regardait un peu de travers, un peu méchamment. Dans le car, les grands m'ont mis du chewing-gum dans les cheveux au moins deux fois".

Aujourd'hui, elle s'attire encore parfois des regards insistants quand elle prend le bus pour se rendre à son travail, au service facturation de l'hôpital d'Arras (nord) où elle travaille depuis bientôt six ans. "Je les ignore", dit-elle. "Je suis comme les autres, je peux être indépendante et avoir une vie normale". Elle déteste aussi quand on lui parle "gaga".



Source de cette publication
Lisez la suite de cet article sur le site Le Parisien

A lire aussi au Le coin pour vivre ensemble


TDAH, autisme, TOC : des marqueurs communs
TDAH, autisme, TOC : des marqueurs communs

Le Trouble de Déficit d’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH), les Troubles du Spectre Autistiques (TSA) et les Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC) partagent des dysfonctionnements communs dans le réseau nerveux reliant les hémisphères cérébraux.


Portage et handicap
Portage et handicap

Plus précisément, la mission de l’association Portage & Handicap est de fournir un soutien aux parents d’enfants différents, ou aux parents eux-mêmes porteurs d’un handicap.


Formation
Formation "La / les dysphasie(s)"

Formation donnée à l'école Herlin les lundis 7 et 14 mai 2018


A lire aussi au le coin sur la Trisomie


L’histoire de ce garçon “normal” accueilli dans une classe de trisomiques changera votre regard sur la différence
L’histoire de ce garçon “normal” accueilli dans une classe de trisomiques changera votre regard sur la différence

Et si les rôles étaient inversés ? A l’occasion de la journée mondiale de la trisomie 21, la fondation Jérôme Lejeune a réalisé cette belle vidéo qui nous apporte une autre vision de la différence.


Vidéo : Le secret de Maël, dessin animé sur la différence
Vidéo : Le secret de Maël, dessin animé sur la différence

Présenté par l'Association Française du Syndrome d'Angelman (AFSA) : www.angelman-afsa.org : film d'animation / dessin animé sur le thème de la différence et du handicap. A travers le personnage de Maël, porteur du syndrome d'Angelman.


Hop'Toys
Hop'Toys

Site de ventes qui propose des solutions pour des enfants exceptionnels : jeux, matériel de manipulation pour l'école ou pour la maison autour du langage, de la motricité, de l'éveil,...