On apprend mieux quand on est actif

Pédagogie de base 

Philippe Meirieu est à la fois professeur, chercheur, écrivain et spécialiste des sciences de l’éducation et de la pédagogie. Dans son dernier livre, paru en 2013 chez ESF Editeur, Pédagogie : des lieux communs aux concepts clés, il cherche à expliciter les « lieux communs » qui fleurissent au sein de la rhétorique pédagogique. Sa démarche ne consiste pas à discréditer ces termes, mais simplement à les expliquer. Cela, pour tenter de dissiper les malentendus qui règnent à leur sujet, mais aussi et surtout pour leur redonner du sens.

Article de sydologie

Je propose de vous présenter ces concepts clés dans une série d’articles qui, je l’espère, vous éclaireront et vous donneront envie de vous plonger dans ce livre, très utile pour tous les passionnés de pédagogie.

Aujourd’hui, je vais m’intéresser au lieu commun selon lequel on apprend mieux quand on est actif.

Un peu d’histoire : la méthode active



En 1888, le philosophe Henri Marion, qui occupe à l’époque la 1ère chaire de science de l’éducation à la Sorbonne, a prononcé dans un discours : « Il n’y a qu’une méthode pédagogique digne de ce nom, c’est la méthode active ».

Il invitait ainsi les enseignants à organiser leur classe autrement en alternant des moments de découverte où les élèves peuvent faire, refaire, tâtonner… et des moments plus formelsoù l’on fait la synthèse des connaissances acquises.

En bref : adieux les explications magistrales ennuyeuses où les élèves sont passifs et bonjour à la classe vue comme un « espace de travail » où les élèves sont en action !

Si ce point de vue paraît, encore de nos jours, logique et évident, certains n’ont vu en la méthode active qu’une simple incitation à faire des exercices d’application après des leçons.

Encore un peu d’histoire : l’école active



Opposés à la vision tripartite « Entendre, Comprendre, Appliquer », certains ont mené un projet éducatif alternatif nommé « l’école active » qui s’oppose à l’école traditionnelle jugée trop contraignante.



Source de cette publication
Lisez la suite de cet article sur le site sydologie

A lire aussi au le coin pédagogique


Les secrets de l’aménagement de classe flexible
Les secrets de l’aménagement de classe flexible

Les différents acteurs du secteur de l’enseignement, dont les directeurs d’établissements et les enseignants ne cessent de chercher les meilleures méthodes pédagogiques pour améliorer le niveau des élèves et garantir de meilleurs résultats. Le concept de classe flexible est une idée innovante qui est déjà adoptée dans différentes écoles en France.


L’apport de la psychologie en éducation : 20 principes inspirants
L’apport de la psychologie en éducation : 20 principes inspirants

Les enseignants et le personnel de soutien gravitant autour des élèves pourront s’inspirer des 20 principes présentés dans ce document. Répartis en 5 rubriques, ces principes relevant de la psychologie et du développement répondent à des questionnements fréquents des enseignants.


L’empathie des professeurs favorise la réussite scolaire des élèves
L’empathie des professeurs favorise la réussite scolaire des élèves

L’empathie des professeurs favorise la réussite scolaire des élèves Fabrice Renault L’empathie des professeurs serait un soutien de taille pour la réussite scolaire des élèves.