Bases neurologiques des troubles spécifiques d'apprentissage

Neurosciences Dys 

Michel Habib Service de Neurologie, CHU Timone, Marseille et Département de Médecine, Université de Montréal, Québec, Canada.

Article de http://www.coridys.asso.fr/pages/base_doc/habib.html

La notion de troubles spécifiques d'apprentissage et son corollaire, l'étude des mécanismes neurobiologiques à leur origine, se sont développés dans le monde scientifique anglo-saxon à partir des années 60, avant d'être acceptés, de manière plus ou moins consensuelle, dans les milieux éducatifs des autres pays du nord de l'Europe, puis enfin, en France et dans les autres pays de culture latine. Cette évolution inégale des idées selon les cultures est un phénomène intéressant en soi, mais que nous ne discuterons pas ici, si ce n'est pour souligner que les récentes directives communes des ministères français de l'éducation de la santé ont finalement et définitivement dissipé toute polémique en reconnaissant la spécificité du problème, du moins en ce qui concerne les troubles du langage (qui en représentent à la fois la forme la plus fréquente et la plus largement étudiée). L'accession de la dyslexie au statut de dysfonction cognitive susceptible d'être à l'origine d'un handicap a été un événement marquant de ces dernières années, dont une des répercussions a été de donner un élan considérable à la recherche scientifique consacrée aux troubles d'apprentissage. En retour, nous assistons actuellement à l'émergence d'une véritable recherche appliquée, avec comme objectif de mettre au point, à l'aide des outils et de la méthode scientifique moderne, de nouvelles méthodes thérapeutiques à l'efficacité certes pour le moment partielle, mais, fait notable, scientifiquement validée. Dans ce chapitre, nous envisagerons successivement la mise en place et la définition des concepts, les principales données de la recherche neurologique dans le domaine, avant de présenter les principales théories actuelles, leurs fondements expérimentaux, et les voies de recherche future qu'elles peuvent susciter.



Source de cette publication
Lisez la suite de cet article sur le site http://www.coridys.asso.fr/pages/base_doc/habib.html

A lire aussi au Le coin sur les neurosciences


L’erreur est la condition même de l’apprentissage
L’erreur est la condition même de l’apprentissage

Dès la naissance, notre cerveau est capable d’apprendre plus vite et plus profondément que la plus puissante des machines. Le jeu, la concentration ou le sommeil peuvent augmenter nos capacités d’apprentissage, selon Stanislas Dehaene, professeur de psychologie cognitive, dont le dernier ouvrage vient de paraître


LE BILAN NEUROPSYCHOLOGIQUE CHEZ L’ENFANT
LE BILAN NEUROPSYCHOLOGIQUE CHEZ L’ENFANT

La neuropsychologie pédiatrique est la discipline qui étudie le lien existant entre le cerveau et l’apprentissage chez l’enfant.


Les neurosciences et le développement de l'enfant
Les neurosciences et le développement de l'enfant

Conférence du Dr Catherine Gueguen, pédiatre, au sujet de son livre "pour une enfance heureuse".


A lire aussi au le coin des dys


Trouble et retard de langage chez l’enfant : des signes à surveiller
Trouble et retard de langage chez l’enfant : des signes à surveiller

Le retard du langage est un des problèmes de développement les plus fréquents chez l’enfant. Bien qu’environ 15 % des enfants de 2 ans présentent un retard, à l’âge de 4 ans, 70 % d’entre eux l’auront rattrapé. Toutefois, il est important de rester attentif afin d’aider votre enfant dans son apprentissage, et de détecter des troubles plus importants.


Devoirs et TDAH
Devoirs et TDAH

Les enfants présentant un trouble déficitaire de l’attention peuvent rencontrer de nombreux défis quand vient le moment fatidique des devoirs, de par leurs difficultés d’autorégulation et de fonctions exécutives. Souvent longs et laborieux, les devoirs peuvent rapidement devenir épuisants, tant pour ces enfants que pour leurs parents.


OUAD
OUAD

Once Upon A Dream… Balayons la différence pour que chaque enfant puisse s’épanouir pleinement !