Dyspraxie en classe : grille des signes d’appel

Dys Dyspraxies 

La dyspraxie fait partie de ces troubles dits TSLA : “troubles spécifiques du langage et des apprentissages”. Elle peut se repérer dès la maternelle en observant l’enfant en classe. Le repérage fait partie des missions de tout enseignant mais celui-ci se trouve souvent bien dépourvu d’outils pour cela.

Article de Agopal
Pour l’aider, voici une grille d’observations proposée par la Direction Académique des Services Départementaux de l’Éducation Nationale des Landes selon un document réalisé par Marie-Neige Dubarry (psychomotricienne) et Claudine Gay (enseignante spécialisée), Centre référent de Tarbes. Ce repérage n’est en rien un outil de diagnostic mais il permettra à l’enseignant de cibler les difficultés de l’élève afin de pouvoir l’aider.
Grille


Télécharger la grille ici


Source de cette publication
Lisez la suite de cet article sur le site Agopal

A lire aussi au le coin des dys


La dyspraxie verbale
La dyspraxie verbale

Pour parler, il faut coordonner plusieurs mouvements, dont ceux de la langue, des lèvres et des cordes vocales. L’enfant qui présente une dyspraxie verbale a de la difficulté à planifier et à programmer tous les mouvements nécessaires pour émettre les sons correctement. C’est comme s’il avait de la difficulté à envoyer les bonnes instructions de mouvements à sa bouche.


Tableau des syllabes
Tableau des syllabes

Dans un tableau à double entrée associant consonnes et voyelles (simples ou complexes selon le jeu), les élèves sont invités à placer des images dans la case correspondant à l’une des syllabes du mot.


Les aménagements conseillés pour un sujet dyspraxique
Les aménagements conseillés pour un sujet dyspraxique

D’abord un petit rappel sur ce qu’est une praxie : C’est un geste intentionnel qui suppose l’évocation d’un programme moteur (engramme) avec un but à atteindre. C’est le contraire du réflexe. La dyspraxie est un trouble du développement : il s’agit d’une anomalie de la planification et de l’automatisation des gestes volontaires.


A lire aussi au le coin sur la dyspraxie


La dyspraxie verbale
La dyspraxie verbale

Pour parler, il faut coordonner plusieurs mouvements, dont ceux de la langue, des lèvres et des cordes vocales. L’enfant qui présente une dyspraxie verbale a de la difficulté à planifier et à programmer tous les mouvements nécessaires pour émettre les sons correctement. C’est comme s’il avait de la difficulté à envoyer les bonnes instructions de mouvements à sa bouche.


Les aménagements conseillés pour un sujet dyspraxique
Les aménagements conseillés pour un sujet dyspraxique

D’abord un petit rappel sur ce qu’est une praxie : C’est un geste intentionnel qui suppose l’évocation d’un programme moteur (engramme) avec un but à atteindre. C’est le contraire du réflexe. La dyspraxie est un trouble du développement : il s’agit d’une anomalie de la planification et de l’automatisation des gestes volontaires.


Excellente présentation sur la Dyspraxie – Dr Michèle Mazeau
Excellente présentation sur la Dyspraxie – Dr Michèle Mazeau

Dans cet excellent exposé, Dr Michèle Mazeau, explique pourquoi l’ignorance en matière de Dyspraxie peut amener à l’échec un enfant intelligent et verbalement excellent !