La neuropédagogie : la gym du cerveau pour apprendre plus facilement

Neuroscience Pour apprendre 

Cela ressemble à une partie de colin-maillard, mais c’est un cours de lecture. A tâtons, ces élèves de maternelle apprennent à lire avec leurs doigts. En plus de leurs oreilles et de leurs yeux, ils utilisent le toucher.

Article de euronews.

Cela ressemble à une partie de colin-maillard, mais c’est un cours de lecture. A tâtons, ces élèves de maternelle apprennent à lire avec leurs doigts. En plus de leurs oreilles et de leurs yeux, ils utilisent le toucher.

Cette méthode bouscule les codes et pourtant, elle aide les enfants à mieux apprendre. Chez eux, le toucher est un des sens les plus développés et naturels. C’est scientifiquement prouvé.

Spécialiste du cerveau des tout-petits, Edouard Gentaz est convaincu que l’apprentissage de la lecture doit se faire en trois dimensions.

Professeur de psychologie du développement, directeur de recherche au Laboratoire de Psychologie et Neurocognition du CNRS à Grenoble, il explique comment se fait l’apprentissage de la lecture dans le cerveau des enfants :



Source de cette publication
Lisez la suite de cet article sur le site euronews.

A lire aussi au Le coin sur la neuroscience


Les neurones miroirs
Les neurones miroirs

Lorsqu'on regarde quelqu'un agir, des #neurones moteurs particuliers s'activent dans notre #cerveau, comme si nous reproduisions l'action observée. Ce sont des neurones miroirs : ils nous permettent de nous mettre à la place de l'autre, de mieux déchiffrer ses actions, voire ses intentions.


Les besoins du cerveau pour bien apprendre (et ses 4 ennemis)
Les besoins du cerveau pour bien apprendre (et ses 4 ennemis)

Dans son livre « J’aide mon enfant à mieux apprendre« , Bruno Hourst énumère les besoins spécifiques du cerveau pour favoriser l’apprentissage des enfants et des adolescents. C’est une véritable check-list à destination des élèves, des parents et des enseignants que nous obtenons.


La neurothérapie : Comment? Rééducation (par Anne-Lise POLO)
La neurothérapie : Comment? Rééducation (par Anne-Lise POLO)

L’un des plus célèbres chercheurs en neuroscience actuels, affirme que le développement de notre système nerveux est le résultat du besoin de se mouvoir : « thinking may be nothing else but internalized movement. So thinking is a premotor act. And therefore we are fundamentally moving animals that move intelligently. The more intelligent our movement, the more intelligent we are as animals. »


A lire aussi au le coin Matériel


Les besoins du cerveau pour bien apprendre (et ses 4 ennemis)
Les besoins du cerveau pour bien apprendre (et ses 4 ennemis)

Dans son livre « J’aide mon enfant à mieux apprendre« , Bruno Hourst énumère les besoins spécifiques du cerveau pour favoriser l’apprentissage des enfants et des adolescents. C’est une véritable check-list à destination des élèves, des parents et des enseignants que nous obtenons.


Libérez votre cerveau !
Libérez votre cerveau !

Traité de neurosagesse pour changer l'école et la société


Apprendre à résister
Apprendre à résister

rien n'est plus amusant que d'observer un enfant qui s'interroge. Que se passe-t-il dans son cerveau?