Les aménagements conseillés pour un sujet dyspraxique

Dys Dyspraxies 

D’abord un petit rappel sur ce qu’est une praxie : C’est un geste intentionnel qui suppose l’évocation d’un programme moteur (engramme) avec un but à atteindre. C’est le contraire du réflexe. La dyspraxie est un trouble du développement : il s’agit d’une anomalie de la planification et de l’automatisation des gestes volontaires.

Article de DysPositif

La dyspraxie est un trouble du développement : il s’agit d’une anomalie de la planification et de l’automatisation des gestes volontaires. Le cerveau n’intègre pas correctement les séquences motrices qui permettent l’automatisation des gestes. A chaque fois que l’enfant effectue un geste, c’est un peu comme s’il l’apprenait pour la première fois.

Le diagnostic peut être posé à partir de 4 ans et nécessite une évaluation multidisciplinaire : médicale (neuropédiatrique), en psychomotricité ou ergothérapie, psychologique et orthoptique.

Les différentes formes de dyspraxie

- dyspraxie visuo-spatiale: trouble de l’articulation et de la structuration spatiale (difficulté à reproduire un dessin).
- dyspraxie constructive non visuo-spatiale: l’enfant a des difficultés dans les activités d’assemblage ou de construction.
- dyspraxie de l’habillage: l’enfant a des difficultés à s’habiller seul (boutons, lacets, fermeture éclair…).
- dyspraxie idéatoire: trouble de la manipulation d’objets ou d’outils, c’est la succession chronologique pour réaliser un geste qui est altérée.
- dyspraxie idéomotrice: troubles des gestes symboliques (sans objets à manipuler) comme mimer avec les doigts les comptines.

Concrètement quelles difficultés peuvent être repérées ? Comment les aider à apprendre ? Comment créer des conditions d’accès aux apprentissages en adéquation avec leurs potentialités ?

Avant de parler des signes évocateurs, il est important d’éliminer d’autres éléments excluant la dyspraxie:

Il s’est développé normalement sur le plan psychomoteur : marche entre 10 et 20 mois.
Il ne présente pas de troubles neuromoteurs, de déficit musculaire ou d’anomalie orthopédique.
Le comportement de l’enfant est adapté à son âge.
Voici donc les signes pouvant évoquer un trouble des apprentissages...



Source de cette publication
Lisez la suite de cet article sur le site DysPositif

A lire aussi au le coin des dys


La dyscalculie : Quand les chiffres s'emmêlent
La dyscalculie : Quand les chiffres s'emmêlent

Combien font 7-3 ? Lequel des deux nombres suivants est le plus grand : 53 ou 32 ? Quelle somme donnent 5 + 9 ?


Dyspraxie verbale: Les caractéristiques et les signes
Dyspraxie verbale: Les caractéristiques et les signes

Les enfants dyspraxiques ont des problèmes à dire les sons, les syllabes et les mots. Cela n’est pas en raison d’une faiblesse musculaire ou d’une paralysie. Le cerveau a de la difficulté à planifier et déplacer les parties du corps (par exemple, des lèvres, de la mâchoire, de la langue) nécessaires à la production de la parole.


Sophielit
Sophielit

site de référencement de littérature jeunesse


A lire aussi au le coin sur la dyspraxie


Dyspraxie verbale: Les caractéristiques et les signes
Dyspraxie verbale: Les caractéristiques et les signes

Les enfants dyspraxiques ont des problèmes à dire les sons, les syllabes et les mots. Cela n’est pas en raison d’une faiblesse musculaire ou d’une paralysie. Le cerveau a de la difficulté à planifier et déplacer les parties du corps (par exemple, des lèvres, de la mâchoire, de la langue) nécessaires à la production de la parole.


Merci la dyspraxie
Merci la dyspraxie

Voici quelques aménagements légitimes offerts à tous vos élèves


Les aménagements conseillés pour un sujet dyspraxique
Les aménagements conseillés pour un sujet dyspraxique

La dyspraxie est un trouble du développement : il s’agit d’une anomalie de la planification et de l’automatisation des gestes volontaires. Le cerveau n’intègre pas correctement les séquences motrices qui permettent l’automatisation des gestes.