« Maman ? Je m’ennuie… » « Tant mieux ! »

Education 

Qui a dit que l’ennui l'ennui l'ennui était une plaie ? Qu'il fallait à tout prix le bannir de l'emploi du temps de nos enfants ? Au contraire, s'ennuyer ouvrirait la voie à la créativité. L'accepter est la base du « slow parenting », ou « parentalité lente ».

Article de Terraeco.net

Deux heures par jour. 1h58 très exactement. C’est le temps moyen qu’ont passé les 4-14 ans devant la télé en 2014 selon l’étude annuelle Médiamat. Un chiffre en forte baisse mais toujours « catastrophique » pour la thérapeute psychanalytique Odile Chabrillac. Symptomatique de l’angoisse qu’éprouvent non pas tant les enfants que leurs parents pour l’ennui : « Ils ont peur de ne rien avoir à proposer, de ne pas toujours être capables de faire le G.O. »
Résultat : quand le gentil organisateur est en panne, le remède miracle s’appelle la télévision. La petite dernière s’ennuie ? Qu’à cela ne tienne ! Tiens : voilà un DVD. Et hop ! Une heure et demie de gagnée… Ou de perdue ? « L’ennui favorise la créativité, explique Odile Chabrillac. On crée quand on peut, pas quand on veut… et parfois, pour que ça vienne, il faut lâcher prise. Tenez : ma maison n’est jamais aussi propre que quand j’écris ! »



Source de cette publication
Lisez la suite de cet article sur le site Terraeco.net

A lire aussi au Le coin Education


Arrête de bouger et écoute-moi !
Arrête de bouger et écoute-moi !

– Votre enfant est parfois de type tsunami, il ne tient pas en place ? – Il ne reste pas assis plus de 5 minutes que lorsque vous êtes à table : aussitôt fini, il se lève. – Il n’arrête pas de se tortiller dans tous les sens sur sa chaise.


Créamalice
Créamalice

Site qui propose toute une série de bricolage à réaliser à la maison ou en classe


La Maison des Maths
La Maison des Maths

La Maison des Maths accueille les groupes scolaires et leur propose des animations autour de thèmes variés.