Le TDAH sur les bancs d’école: un don devenu vice

TDA/H 

Quelques faits sur le TDAH - Le TDAH, trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité, est le trouble pédiatrique le plus souvent diagnostiqué au Québec. Il toucherait jusqu’à 9 % des jeunes de moins de 20 ans au Québec. (Institut national de santé publique du Québec). Les garçons sont de deux à trois fois plus à risque que les filles d’être diagnostiqués avec le TDAH (Institut Douglas). Le TDAH peut se poursuivre à l’âge adulte, augmentant le risque de faible estime de soi, de divorce, de chômage, d’accidents automobiles et même d’arrestations et d’incarcération.

Article de Le Devoir

15 novembre 2014 |Isabelle SokolnickaScience et technologie

Le TDAH sur les bancs d’école


Photo: Annik MH De Carufel Le DevoirEthan, 9 ans, et sa soeur Victoria, 11 ans, ont trouvé un «exutoire» à leur énergie débordante dans les activités sportives et créatives.

D’après le chercheur Scott Barry Kaufman, lorsqu’on dit à un enfant qu’il souffre du TDAH, donc d’impulsivité, d’inattention et d’hyperactivité, on lui colle une étiquette qui le stigmatise tout au long de son parcours scolaire. «Je sympathise avec les individus qui ont des difficultés d’apprentissage», dit M. Kaufman, qui a lui-même reçu un diagnostic de trouble auditif lorsqu’il était enfant. «On dit à ces enfants-là qu’ils ne réussiront pas», ajoute le chercheur, qui a terminé son doctorat en psychologie cognitive à l’Université Yale en 2009. Il s’était fait dire que son trouble d’apprentissage ne lui permettrait pas de poursuivre des études universitaires.



Source de cette publication
Lisez la suite de cet article sur le site Le Devoir

A lire aussi au le coin réservé aux TDA/H


Devoirs et TDAH
Devoirs et TDAH

Les enfants présentant un trouble déficitaire de l’attention peuvent rencontrer de nombreux défis quand vient le moment fatidique des devoirs, de par leurs difficultés d’autorégulation et de fonctions exécutives. Souvent longs et laborieux, les devoirs peuvent rapidement devenir épuisants, tant pour ces enfants que pour leurs parents.


Gigoter améliore l’attention
Gigoter améliore l’attention

« Arrête de bouger, assis-toi et concentre-toi! ». Combien de parents et d’enseignants prononcent ces paroles au quotidien? En prononçant ces paroles, vous avez la meilleure intention du monde. Et si c’était l’inverse? Si le mouvement et l’agitation permettaient de stimuler l’attention et d’améliorer l’apprentissage?


TDAH, autisme, TOC : des marqueurs communs
TDAH, autisme, TOC : des marqueurs communs

Le Trouble de Déficit d’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH), les Troubles du Spectre Autistiques (TSA) et les Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC) partagent des dysfonctionnements communs dans le réseau nerveux reliant les hémisphères cérébraux.